dimanche 20 décembre 2009

L'Anniversaire d'Alex (10)

Episode 10

Alex et Calliope inspectent la cabane.
Juste quelques outils et une vieille bécane.
Ils voient le long du mur un antique sofa,
Au tissu abîmé par les griffes du chat.
"Voici exactement ce qu'il faut à Tercet !
S'exclame Calliope, un endroit où coucher.
Demain, j'apporterai une bonne couverture,
Et pour qu'il n'ait plus faim, un peu de nourriture.
- Regarde, dit Alex, pas un grain de poussière !
Il a tout nettoyé, l'ancien propriétaire.
Et puis tu as raison, on listera demain
Ce qu'il faut amener pour qu'il se sente bien.
- Attends, j'ai une idée, réplique alors Callio,
Donne-moi du papier, j'ai déjà un stylo.
Je vais lui faire un mot, pour bien lui rappeler
De ne pas faire de bruit, et de rester discret."
Tout à coup, une voix s'élève dans le soir :
"Alex, il faut rentrer, il va bientôt faire noir.
Il faut que ton amie rentre chez ses parents.
N'oublie pas que maman appelle dans peu de temps."
C'est ainsi que se clôt une journée bien remplie.
"Je te remercie bien pour ton aide aujourd'hui,
Dit Alex à Callio, Je te revois demain ?"
La jeune enfant sourit :"Bien sûr, si tu veux bien."

"Tu as l'air fatigué, c'est l'heure d'aller au lit !
Tu as beaucoup joué avec ta jeune amie."
Le garçon vient d'entendre les mots tant espérés,
Il va enfin pouvoir commencer sa veillée.
Sa chambre est au premier, elle donne sur le jardin,
Position idéale pour guetter son copain.
Il pourra vérifier, tout en restant dans l'ombre,
Que le plan concocté se déroule sans encombre.
Une bise à grand-mère, à papy un bisou.
Il court vers l'escalier. "Ne joue pas les casse-cous !
Et n'oublie pas surtout, de te laver les dents.
- Oui mamie, répond-t-il, je le fais maintenant."
Posté à la fenêtre, Axel est attristé.
Les jours d'anniversaire, pour lui, ne sont pas gais.
Ils font tout ce qu'ils peuvent, ses gentils grands-parents,
Mais il ne peut sourire, il y a trop d'absents :
Sa mère n'est jamais là, toujours trop occupée,
Elle prend juste le temps de lui téléphoner.
Elle a beau lui promettre qu'elle sera là bientôt,
Elle ne partage jamais avec lui, le gâteau.
Son papa est-il mort ou vit-il quelque part ?
Il a le cœur bien lourd, un début de cafard.
Une larme descend sur sa joue, doucement,
Ses paupières se ferment et le sommeil le prend.

(A suivre...)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire