mardi 22 décembre 2009

L'Anniversaire d'Alex (12)

Episode 12

"Le plus simple serait de pouvoir contacter
Ce savant africain, qui t'a si bien soigné."
La réflexion d'Alex est faite à haute voix.
"Tu as raison, Alex, nous n'avons pas le choix,
Lui répond Calliope, comment le retrouver ?
A ce propos, Tercet, est-ce que toi tu le sais ?
A-t-il le téléphone, une adresse, un e-mail ?
On ne sait où il est ni comment il s'appelle !"
Le gorille reprend :"Ça, je peux vous le dire.
C'est vraiment très facile si on veut lui écrire.
Il suffit de noter sur le devant du pli :
Ogooué-Ivindo, Docteur Gorillini.
Son dispensaire se trouve dans le parc national,
Près des chutes de Kongou. Elles sont phénoménales !
Les plus belles d'Afrique et les plus grandes aussi.
Pour les hommes et les singes, c'est un vrai paradis."
Tercer pousse un soupir, ses yeux sont tout mouillés.
Il pense avec douleur, à ces lointaines contrées.
"Es-tu vraiment certain que l'adresse suffira ?"
Demande Calliope. "Oh oui, cela ira."
Elle se tourne vers Alex, mais il est déjà loin :
Les yeux levés au ciel, la tête dans ses mains,
Il songe que cela serait vraiment génial
D'aller voir cette grande forêt équatoriale.

Callio s'exclame alors : "Dites donc, les copains,
Il faut se dépêcher, écrire avant demain.
Car l'école recommence à partir de jeudi,
Et ce soir, les vacances de Toussaint sont finies !
Je file à la maison chercher de quoi écrire,
Un crayon, une enveloppe, des sous pour l'affranchir."
Tel un fort courant d'air, elle passe par la porte.
Elle ne court même pas, c'est Eole qui l'emporte !
Quinze minutes plus tard, la voilà revenue.
"Par quoi commence-t-on ? Qu'est ce que j'écris dessus ?"
Trois têtes sont penchées eu-dessus de la lettre,
Chacun élaborant la meilleure phrase à mettre.
Ils sont très appliqués, travaillent en silence.
Chaque mot est pesé, pour se donner la chance
De convaincre cet homme, ce docteur-chirurgien,
Afin qu'il rapatrie Tercet parmi les siens.
Il leur a bien fallu toute la mâtinée,
Pour que cette missive soit enfin rédigée.
La fillette propose qu'en allant déjeuner,
Elle passe par la poste, afin de l'expédier.
C'est vrai qu'il faut rentrer, c'est l'heure d'aller manger !
"Je reviens tout à l'heure. Surtout, reste discret."
Dit Axel à Tercet. "Promis, je ne sors pas.
Mais peux-tu ramener un peu de chocolat ?"

(A suivre...)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire