samedi 12 décembre 2009

L'Anniversaire d'Alex (3)

Episode 3

Alex, tout étonné, ne peut que murmurer :
"Alors, alors, la suite !" Tercet se sent gêné.
"Ecoute mon garçon. Je veux bien continuer,
Mais avant toute chose, il me faudra goûter.
En effet, cela fait maintenant quatre jours
Que je n'ai pas mangé, sauf une pomme au four !
Et si cet arbre est grand et me cache aux passants,
Il n'a que des épines. Ce n'est pas très marrant !
- Mais moi je ne sais pas ce que mangent les gorilles.
Veux-tu une pizza ? Une omelette aux morilles ?
Dis-moi ce que tu souhaites avant qu'il soit trop tard.
Je fonce chez Mamie, je fouille dans ses placards.
- Je suis végétarien et ne croque que les feuilles,
Les tiges ou bien les fruits." Et, en clignant de l'œil,
Il ajoute doucement, se tortillant les doigts :
"Mais ce que je préfère, c'est du bon chocolat !"
Alex est fort content, le voilà rassuré.
Il sait bien à présent ce qu'il va ramener :
La moitié du gâteau qui est à la villa,
Une pâte aux amandes, nappée de chocolat.
"Ne bouge pas Tercet, je reviens tout de suite.
J'amène le repas, tu me racontes ensuite."
Tercet voit le garçon partir à tire-d'aile,
Et remonte dans l'arbre, bien frêle citadelle.

Alex, dans ses pensées, fonce comme un voleur.
Un choc à son épaule et un cri de douleur !
Il s'arrête, étonné, ne peut que remarquer
La fille, assise par terre, qu'il vient de bousculer.
"Oh ! Je suis désolé, je ne t'avais pas vue.
Ça va ? Tu n'as pas mal ? Vraiment je suis confus.
- Non, non, cela ira." Répond-t-elle, se levant.
Elle tâte son épaule, brosse ses vêtements.
"Mon nom est Calliope, mais on m'appelle Callio !
Et toi tu es Alex, dans la classe, le nouveau.
Je t'ai vu arriver, avec tes grands-parents.
J'habite près de l'école, en fait, juste devant.
Je te cherchais pour jouer et faire ta connaissance,
Pour que tu viennes en classe, sans aucune réticence.
- Euh, c'est vraiment sympa, mais là, je suis pressé.
- C'n'est pas grave. Je te suis, je vais t'accompagner !"
Alex est embêté. Il sent que cette fille
Ne le lâchera pas. Bien qu'elle ait l'air gentille,
Il ne sait pas jusqu'où il peut lui faire confiance,
Et de son drôle d'ami, révéler l'existence.
"Pour venir avec moi, tu dois d'abord jurer
De garder le secret que je vais te confier.
- Ce n'est pas difficile, je sais très bien me taire.
Et même, si tu le veux, je le jure sur ma mère !"

(A suivre...)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire