samedi 19 décembre 2009

L'Anniversaire d'Alex (9)

Episode 9

Tercet et les enfants échafaudent le plan
Pour mener à bon terme, ce déménagement.
Après mûres réflexions, il est donc convenu
Qu'aux douze coups de minuit, il franchira la rue,
Et faisant attention à ne pas se faire voir,
Il se faufilera en suivant le trottoir
Jusqu'à la porte en bois donnant sur le jardin
Laissée ouverte, exprès, par le jeune bambin.
Seize heures viennent de sonner au clocher de l'église.
Le garçon doit rentrer. "Surtout pas de bêtises !"
Lance -t-il à Tercet. "A tout à l'heure chez moi."
Il se tourne vers Callio : "Vite, vite, dépêche-toi !
Nous devons arranger un peu le cabanon,
Pour aider le séjour de notre compagnon."
Explique le gamin à sa jeune équipière.
"J'espère qu'il n'y aura pas beaucoup de poussière !"
En voyant les enfants s'éloigner à grands pas,
Le gorille est ému, il sent son cœur qui bat.
Se retournant, Callio fait coucou de la main.
Tercet, la larme à l'œil, remonte dans son pin.
"Le monde est étonnant, pense-t-il soudain,
Ils sont si différents, tous ces êtres humains :
Enfants, ils sont plaisants, gentils, compatissants.
Pourquoi, en grandissant, deviennent-ils méchants ?"

Les voilà arrivés. Traversant la cuisine,
Alex dit à grand-mère, de façon anodine :
"Mamie, je suis rentré. Je vais dans le jardin
Pour voir, avec Callio, où nous jouerons demain."
Avant toute réponse, les voici ressortis,
Avec pour objectif, la cabane à outils.
Une angoisse les étreint. Et s'il y avait des bêtes ?
Araignées et serpents, un monstre ou une chouette !
"Alex, attends, j'ai peur, dit Callio, pilant net,
Là dedans, c'est tout noir ! As-tu des allumettes ?
- Je vais chercher la lampe, patiente un court instant."
Direction la maison, il repart en courant.
Dans le hall d'entrée, vite la torche électrique.
Pour dissiper les peurs, c'est une arme magique !
Les mains devant les yeux, Callio n'a pas bougé.
"J'ai entendu du bruit" murmure-t-elle apeurée.
Armé de sa lumière, Alex pousse la porte.
Elle semble bloquée; "Dis, prête moi main forte,
Lance-t-il à la fille, aide-moi à pousser !
En s'y mettant à deux, on doit y arriver."
La porte cède enfin, en grinçant doucement.
Un bruit à l'intérieur, un étrange miaulement.
Alex braque sa torche. Une forme surgit.
C'est le chat du voisin qui squattait le logis !

(A suivre...)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire